MILA LIGHTS

L’œuvre de Mila Lights, musicienne, poète et peintre, s’inscrit dans un courant de créativité complet et total. A l’instar des compositions de Kandinsky, Mila Lights nous offre une musicalité picturale remarquable à l’esthétisme enivrant.

L’artiste vit et travaille entre Paris et Séoul. Très sensible aux traditions asiatiques, son travail a plusieurs fois été exposé en Corée.

Une mère danseuse étoile, peintre et pianiste, un père promoteur, joueur de polo, amateur d’art et de philosophie, un frère violoniste… C’est dans cet environnement qu’a grandi Mila, entourée de l’affection d’une famille qui l’encouragera très tôt à libérer ses dons artistiques : la danse, la musique, le chant, le cinéma, l’écriture puis la peinture allaient tracer son chemin de vie.

A dix huit ans elle commence sa formation à « l’Actor Studio » à New-York, puis dans les écoles de danse de Broadway, à l’American Film Institute et enfin à Paris, au Conservatoire Rachmaninov. Après les expériences new-yorkaises et californiennes elle est invitée à participer à diverses productions. Dans le prolongement de ses riches expériences elle composera et produira deux albums avec « Crazy Bubbles » son premier opus qui aura les honneurs des médias internationaux. Ensuite s’enchaîneront des tournées au Japon, en France et en Angleterre… avant qu’elle ne se produise sur la scène de Wembley avec Jane Birkin en 2005. Elle enregistre son deuxième album « Lights » en 2010.

Artiste aux talents multiples, Mila a très tôt ressenti l’impérieux besoin de peindre. Peinture, écriture et musique vont de pair ; ils sont un seul et même fil conducteur dit-elle.