L’esclave mourant d’après Michel-Ange

Yves KLEIN

Conçue en 1962, cette œuvre a été exécutée en 1992
Sculpture en résine IKB bleu dans plexiglas, signée de Rotraut Klein Moquay et numérotée XXX/300″ à la base sur une étiquette
300 exemplaires numérotés de « 1/300 » à « 300/300 »
50 exemplaires numérotés de « HCI/L » à « HC L/L »

Hauteur : 60 cm                                  Avec le socle: 67 x 32 x 25 cm

Bibliographie :
– Yves Klein, Catalogue des Editions et des sculptures
éditées, Jean-Paul Ledeur, Editions Guy Pieters, 1999,
œuvre reproduite sous le numéro S20 en page 248
– Yves Klein, Paul Wember, Verlay M. Dumont, Cologne 1969, œuvre reproduite en page 98

Commentaire : Michel-Ange sculpte cette œuvre entre 1513 et 1515 pour le tombeau du Pape Jules II. Ce personnage pathétique et grandiose ne pouvait que convenir à Yves Klein et sera l’ultime réalisation de l’artiste à travers l’appropriation de pièces antiques et muséales.